METROPOLIS 400 ABS et antipatinage RED

Voici le tout nouveau scooter 3 roues développé par PEUGEOT SCOOTER et fabriqué dans les usines historiques de la marque situées a valentigney(territoire de belfort)

Une évolution radicale du METROPOLIS pour effacer les points contestables de la première version.

LE FREINAGE:L’ABS est l’évolution principale attendue pour nos clients ainsi que par tous les acteurs concernés par ce produit!ce système de freinage vient gommer toutes les critiques faites sur le freinage SBC(intégral)pour apporter une sécurité maximum que l’on est en droit de trouver sur ce type de véhicule.

Ce système de freinage ABS est composé d’éléments Nissin et d’un module ABS Continental. Le passage des disques avant de 200 à 230 mm et un étrier arrière désormais double piston devraient conforter la puissance de freinage, avec 23 % de distance gagnée à 50 km/h par rapport au système de freinage combiné SBC (Synchro Braking Concept). Le freinage intégral est uniquement réservé à la pédale.

L’installation de capteurs pour l’ABS permet au Metropolis de bénéficier du TCS, antipatinage qui va éviter la chute à l’accélération sur des sols glissants. Il dispose de 3 positions (Off, Urban et Sport) avec le mode Urban par défaut au démarrage du scooter.

Peugeot Scooters devient le premier constructeur au monde à intégrer un allumage automatique des warning en cas de freinage d’urgence, un dispositif de sécurité qui se déclenche au-delà de 50 km/h en cas de forte décélération supérieure à 6m/s. On note également un nouveau setting de suspensions visant à améliorer le confort, alors que le cadre est revu dans sa partie avant pour mieux encaisser les contraintes.

Le Metropolis 2019 dispose aussi d’une prise USB et un tableau de bord revisité. Enfin, son coffre de « dernière génération » accepte un casque intégral ou modulable ainsi qu’un jet.

 

Moteur moins gourmand

Et naturellement,le monocylindre 400 cm3 LFE (Low Friction Efficiency) évolue pour satisfaire à Euro4.

Il s’appelle désormais PowerMotion 400 cm3 LFE,il a  préservé ses performances tout en garantissant une consommation mieux maîtrisée. En chiffres, 3,9 l/100 km là où il consommait 4,2 litres et 89 g/km de CO2 là où le scooter recrachait 96 gr/km.

Côté puissance, le gain est surtout sensible à bas et mi-régime (2 kW à 4500 tr/min)alors que le couple est toujours égal ou supérieur sur toute la plage de régime avec un maxi à 38 Nm.